Vang Vieng, la ville sale aux blues lagoons

La découverte des terres laotiennes se poursuit à Vang Vieng. Les avis divergent à propos de cette destination. Que cela ne tienne. Nous prendrons quelques jours pour nous faire notre propre idée. 

Blue lagoon 2 - Vang Vieng
Blue lagoon 2 – Vang Vieng

Journée du 18/03/19 

Parti de Vientiane vers 10h en bus, nous atteindrons Vang Vieng 4h après. Trajet en bus un peu chaotique, les routes à moitié finies et la folle conduite du chauffeur y sont sans doute pour quelque chose. Une fois arrivé on file à note guest house Army Barack. Pas du grand luxe mais le rapport qualité prix est vraiment correct, tout en prenant en compte le petit déjeuner est inclus. On décide de déambuler et de découvrir un peu plus cette ville. Bon … à peine 10 minutes de marche et nous tombons sur un pont (tout ce qu’il y a de plus commun) qu’il faut payer … Nous ne sommes pas radins mais la ville nous enchante que très peu, et nous n’avons pas l’envie de payer pour en découvrir plus pour l’instant … Nous rebroussons chemin et les 10 minutes suivantes nous permettent de faire le tour complet de cette ville. Nous décidons donc de rejoindre notre logement afin d’avancer un peu la vidéo. Le soir venu, nous trouvons un petit restaurant le Happy Mango, un restaurant de spécialité thaï où nous mangerons notre premier pad thai du voyage. Après ce bon dîner, on en profite pour faire un tour au night market. Nous trouvons notre dessert fétiche, banana chocolat pancake. On a craqué ! 

Banana chocolat pancake - Vang Vieng
Banana chocolat pancake – Vang Vieng

Journée du 19/03/19 

Allez, aujourd’hui on est motivé, on est convaincu que cette ville a de quoi nous offrir de belles choses ! C’était sans compter notre amie la pluie… Une averse énorme en début de matinée. Après l’averse, n’ayant réservé qu’une seule nuit, on change de guest house pour Malany Villa 1. Nous allons ensuite louer un scooter pour la demie journée, direction les blues lagoons ! L’idée était de faire la boucle qui regroupe les lagoon 1, 2 et 3. On commence par le lagoon 1, pas terrible terrible. Une attraction touristique chinoise blindée de monde. La propreté du lieu est à déplorer. Le blue lagoon 1 est un ensemble de toboggans, de tyroliennes et de table à pique nique. L’eau parait propre au premier abord. C’était sans compter notre curiosité. En faisant à peine 30 pas de plus, nous tombons sur une partie du blue lagoon, plus si blue que ça, abritant toutes sortes de déchets, notamment quelques centaines de sacs plastiques presque incrustés dans le sol. Nous sommes dégoutés. Malgré quelques poubelles installées, bon nombre sont les touristes à jeter leurs déchets par terre. Nous décidons d’aller rapidement au lagoon 3, en espérant y trouver un peu plus de calme et de propreté.

Lagoon 1 – Vang Vieng
Lagoon 1 – Vang Vieng
Lagoon 1 – Vang Vieng

On se dit que le lagoon 3, qui est le plus loin sur la boucle, doit être plus calme, plus propre. Encore pire ! Un vrai centre d’animation. Le lagoon donne sur le parking et le site est dénaturé par les différentes attractions en place. Nous ne prendrons même pas la peine de payer les taxes d’entrée, n’y même de prendre des photos. À ce moment là, nous sommes blasés et déçus de voir à quel point des beaux sites naturels peuvent être dénaturés et souillés par l’homme. De plus, le beau temps n’est pas au rendez vous et l’on trouve cet endroit vraiment trop touristo-festif.

La légende disait donc vrai, Vang Vieng n’est pas intéressante, elle est ultra touristique et sale.

Sur le chemin du retour, tant qu’à être sur place, nous passons par le blue lagoon numéro 2. Pour le coup, le site est plutôt tranquille et un peu plus propre que les précédents lagoons. Malgré quelques attractions communes à tous les blues lagoons, on note quand même un bon point, il ne donne pas directement sur le parking, il est légèrement excentré. Nous y resterons une bonne heure à lézarder. 

Lagoon 2 – Vang Vieng
Lagoon 2 – Vang Vieng

Après cette pause, direction la ville pour rendre notre scooter, se doucher et aller manger. Mise à part la désillusion des deux premiers lagoons, nous avons quand même passé une bonne journée, les paysages que l’on a traversé en scooter étaient magnifiques.

En pleine campagne – Vang Vieng

A la tombée de la nuit, nous avons hâte de manger au night market. Mais qui est là de nouveau ? Madame la pluie… Quelle pouasse. Nous irons donc dans un restaurant proche de l’hôtel, le Vela Café, qui au final s’est avéré être d’un très bon rapport qualité prix. Après le restaurant, la pluie n’étant plus de la partie, on jette un œil au night market. Devinez qui est l’une des dernières personnes encore sur le marché ? Notre vendeuse de banana chocolat pancake. La journée se termine sur une excellente note.

Jérôme reste persuadé que cette ville offre de belles prestations mais il faut y passer quelques jours de plus et s’enfoncer un peu plus dans les chemins . La ville en elle même n’apporte effectivement rien du tout.

Journée du 20/03/19

Après un petit déjeuner au Vela café, nous prendrons un bus direction Luang Prabang, ville sur laquelle nous plaçons beaucoup d’espoir ! De belles surprises nous y attendent…

La suite au prochain épisode !

Résumé des visites 

Jour 1 :

Tour de la ville

Restaurant Happy Mango

Jour 2 :

Lagoon 1

Lagoon 2

Lagoon 3

Restaurant Véla Café

3 réponses sur “Vang Vieng, la ville sale aux blues lagoons”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.