Siem Reap et sa mystérieuse cité d’Angkor

Après 4 heures de bus nous voila arrivés à Siem Reap. Ville du Cambodge réputée pour ses temples. Nous vous dévoilons dans cet article notre fabuleuse expérience dans ce lieu mythique.

Entrée d’Angkor Wat – Siem Reap

Après-midi du 22/02/19

Nous arrivons en début d’après-midi dans notre hôtel le Barefoot Backpacker Resort. Le personnel et la propreté des lieux laissent à désirer. Mais bon, la chambre est pas trop mal et il y a une belle piscine pour se relaxer. C’est d’ailleurs la première chose que l’on fera cet après midi là.

Barefoot Backpacker Resort - Siem Reap
Barefoot Backpacker Resort – Siem Reap

En fin d’après-midi, nous reprenons contact avec Julie et Nicolas, le couple rencontré quelques jours plutôt à la crêperie de Battambang, pour savoir si le guide qu’ils avaient réservé était ok pour 4 personnes. C’est validé. Nous passerons donc les 3 prochains jours ensemble, accompagnés de notre guide Khmer francophone, Tit Sopha.

Préambule :

Infos importantes : 

Forfaits temples d’Angkor (prix 2019) :

  • Pass 1 jour : 37$
  • Pass 3 jours : 62$
  • Pass 7 jours : 72$

Rien ne vous oblige à faire les visites 3 ou 7 jours d’affilé. Pour le pass 3 jours, vous avez 10 jours pour utiliser le ticket. Pour le pass 7 jours, il semble qu’il y ai 1 mois avant sa péremption. 

Tenue :

Ce site est sacré et exige donc une tenue adaptée. Genoux et épaules cachés. 

Ordre des visites

Concernant les possibilités de visite elles sont multiples. Vous pouvez tracer votre propre itinéraire ou utiliser LA carte utilisée par les guides pour visiter la cité. En jaune le ‘petit tour’, en rouge le ‘grand tour’.

Carte pour visiter Angkor – Source : Instant Nomade

Moyens de locomotions :

  • Le vélo. Option pour les plus courageux d’entre vous, car il fait très très chaud la journée. Certes, c’est la solution la moins coûteuse (2 à 4 dollars par location) mais également la plus physique.
  • Le tuktuk. Vous pouvez louer les services d’un chauffeur pour la journée. N’hésitez pas à leur transmettre votre itinéraire si vous en avez un , sinon, laissez vous guider par le chauffeur. D’après nos recherches et selon l’expérience de certains voyageurs, il semblerait que la journée en tuktuk soit entre 10$ et 15$.
  • Le tuktuk guide. Option pour laquelle nous avons opté. Une journée coûte environ 30$. Nous ne regrettons aucunement notre choix.
  • Le scooter. Cela permet d’être totalement libre et d’aller plus rapidement aux différents temples. Il vous en coûtera 8 à 10$ la journée (sans l’essence).

Contact de Sopha, guide Francophone :

  • WhatsApp : +855964499871
  • Mail : rinsopha090@gmail.com
  • Facebook : Tit Sopha.

Contexte historique : 

La fondation de cette empire Angkorien est attribuée au roi Jayavarman II en l’an 800. On estime la fin de cet empire aux alentours des années 1430. Ce premier roi véhiculait une culture religieuse hindouiste.

C’est donc sous cette inspiration religieuse que le premier temple à vu le jour. Une grande partie des temples Angkorien représentent le Mont Méru, la demeure des dieux. Cette demeure des dieux est entourée par l’océan cosmique, représenté par les douves autour des temples.

En plus des temples, cette civilisation angkorienne s’est développée grâce à son système de Baray. Les Baray sont de vastes réservoirs. Le remplissage de ces réservoirs se faisait par les eaux de pluie ou les rivières. Puis, en fonction de la pente naturelle du terrain, les Baray redistribuaient l’eau dans les rizières par un système de canaux.

Il faut comprendre que sous chaque nouveau règne, de nouveaux temples voient le jour. C’est une des raisons pour laquelle s’y trouve une grande variété de temple et qu’aucun d’entre eux ne se ressemblent. Selon l’aspiration religieuse du roi en vigueur, les temples sont érigés pour différentes divinités. Au début de cette empire, les temples étaient essentiellement Hindouiste et représentaient très souvent Shiva (dieu destructeur et restaurateur, souvent représenté avant sa monture taureau ) ou Vishnu (dieu protecteur, souvent représenté avec sa monture Aigle). Brahmâ (dieu créateur, souvent représenté avec sa monture oie ou cygne), le troisième dieux de la Trinité indienne est quant à lui très peu vénéré. 

De gauche à droite, Brahmâ, Vishnou et Shiva

C’est après une bataille contre le peuple Cham (groupe ethnique présent essentiellement au Cambodge et dans le centre du Vietnam), qui avait envahi les lieux au XII siècle, que Jayavarman VII, vainqueur de cette guerre, établira la religion Bouddhiste. Les temples érigés à partir de cette période seront donc ornés et décorés de statue de Bouddha.
Le roi et la population vivaient en dehors des temples dans des matériaux périssables. Il est donc impossible de voir les habitations de l’époque.
Cette cité angkorienne abandonnée vers les années 1430 sera laissée aux mains de dame nature jusqu’au XIX siècle où des explorateurs et colonisateurs français redécouvrirons ces vestiges.

L’histoire de cette civilisation nous cache encore de nombreux secrets. D’ailleurs, depuis peu les scientifiques utilise le ‘Lidar’ un système de laser qui montre l’étendue de ce site à travers la végétation.

Journée du 23/02/19

Notre première journée débute à 4h30 du matin. Ça pique ! Sopha passe nous prendre à l’hôtel puis nous allons chercher Julie et Nicolas. Première étape, l’achat des Pass. Étape hyper rapide malgré le monde déjà présent de si bon matin. Les pass en poche, nous continuons en tuktuk jusqu’au temple d’Angkor Wat.

Angkor Wat – Lever du soleil

C’est LE temple le plus connu du site. C’est ici que nous assisterons à ce magnifique lever du soleil. Nous apprécierons ce spectacle 45 minutes avant de découvrir ce temple de l’intérieur.

Lever du soleil sur Angkor Wat - Siem Reap
Lever du soleil sur Angkor Wat – Siem Reap

Angkor Wat est le temple le mieux conservé  du site. On y trouve de nombreuses fresques qui relatent des histoires religieuses. La tour centrale est accessible ce qui permet d’avoir une vue sur la grandeur de ce temple.

Fresque dans le temple d'Angkor Wat - Siem Reap
Fresque dans le temple d’Angkor Wat – Siem Reap

Ce temple mesure 1,5km de long par 1,3km de large. Nous y trouvons les 5 tours qui évoquent le Mont Meru. Nous passons aussi devant quelques moines durant la visite de ce temple. Notamment un, que Sopha ne manquera pas de nous montrer car il a un petit air d’une star du ballon rond très connu en France et dans le monde, Kylian Mbappé ! 

Reconversion professionale de Kylian Mbappé - Siem Reap
Reconversion professionelle de Kylian Mbappé – Siem Reap
Shooting photo pour Angkor Was à 6h du matin - Siem Reap
Shooting photo pour Angkor Wat à 6h du matin – Siem Reap

La cité royale d’Angkor Thom

Cette cité fut construite par le roi Jayarvaman VII. Roi bouddhiste, il bâtira cette cité après sa victoire contre le peuple Cham. Cette cité royale dispose de plusieurs temples que nous visiterons : 

Entrée de la cité Angkor Thom - Siem Reap
Entrée de la cité Angkor Thom – Siem Reap

Bayon Temple 

C’est le temple d’État du roi. Il est placé au centre de la cité. Il comporte à lui seul 49 tours.

Bayon Temple - Siem Reap
Bayon Temple – Siem Reap

Plusieurs représentations de scènes de guerre sous forme de fresque sont encore visibles dans ce temple.

Notre super guide nous proposera une petite séance photo nez à nez avec Bouddha.

Baphuon 

 Il fut construit vers 1060, sous le règne de Udayādityavarman II, à la gloire de Shiva. Il fut un temple d’État, connu comme la « montagne d’or ». 

Baphuon - Siem Reap
Baphuon – Siem Reap

Phimeanakas

Cela signifie palais céleste. Sa construction fut commencée vers la fin du 10e siècle par le roi Rajendravarman (941 à 968). Elle fut terminée par le roi Suryavarman I et rénovée par le roi Jayavarman VII. Durant le règne de ce dernier, ce temple a été utilisé comme le palais privé du roi.

Phimeanakas - Siem Reap
Phimeanakas – Siem Reap

Terrasse du roi Lépreux

Elle domine la place royale. La terrasse donne accès à l’entrée du Palais Royal. Elle est située au nord de la Terrasse des éléphants.

Une des hypothèses sur l’utilisation de cette terrasse est qu’elle ait été un lieu d’incinération des rois.

Terrasse de l’éléphant 

Elle domine et donne accès à l’entrée du palais royale elle aussi. Elle est située au Sud de la Terrasse du roi Lépreux. De cette terrasse le roi regardait défiler son armée victorieuse de retour de la guerre contre les Chams.

Ta Nei Temple

Le temple de Ta Nei se cache dans la forêt. Le temple de style Bayon, fut construit au 13è siècle sous le règne Jayavarman VII. La nature ayant repris ses droits, il ressemble fortement à Ta Prohm, prochain temple que nous allons visiter.

Photo de groupe au Ta Nei Temple  - Siem Reap
Photo de groupe au Ta Nei Temple – Siem Reap
Tentative de photo artistique - Siem Reap
Tentative de photo artistique – Siem Reap

Ta Prohm

Erigé par le roi Jayavarman VI en 1186, c’est sans doute le deuxième temple le plus connu du site. En effet, ce temple est célèbre grâce au film Tomb Raider, d’où son surnom, ‘le temple d’Angelina Jolie’. Situé dans la jungle ce temple est authentique et impressionnant.

Entrée du Ta Prohm - Siem Reap
Entrée du Ta Prohm – Siem Reap
Lieu célèbre du Ta Prohm - Siem Reap
Lieu célèbre du Ta Prohm – Siem Reap
Regardez bien ;) - Siem Reap
Regardez bien 😉 – Siem Reap

Banteay Kdei

Construit sur les restes d’un temple ancien du roi Jayavarman II, Banteay Kdei fut édifié, en 1185, par le roiJayavarman VII. Comme tous les autres temples bâtis sous le règne de ce roi, celui-ci fut également consacré à Bouddha.

Peu fréquenté, cet endroit reflète, à travers ses structures, l’architecture, la culture et l’histoire angkorienne. Rien de mieux pour échapper à la foule qui se bouscule pour visiter le célèbre Angkor Wat et Angkor Thom.

Banteay Kdei - Siem Reap
Banteay Kdei – Siem Reap

Baray Srah Srang 

Situé à l’est de la porte d’entrée, le Baray Sra Srang marque le point de départ pour la visite du Banteay Kdei. Selon l’histoire, cet endroit servait autrefois de piscine balnéaire privée pour le roi et ses invités. Il s’agit donc d’un grand bassin de 800 m de long et 400 m de large. D’après notre guide, ce bassin et tous les autres auraient été creusé à la main.

Baray Srah Srang - Siem Reap
Baray Srah Srang – Siem Reap

Journée du 24/02/19

Banteay Srei

Comprenez en français, « La citadelle des femmes ». Ce temple à deux spécificités.

Premièrement, sa construction n’est pas l’oeuvre d’un roi mais celle d’un brahmane (membre de la caste sacerdotale, première des grande castes traditionnelle de l’Inde), Yajnavaraha. Deuxièmement, il est construit en grès rose et en latérite. Cela lui donne une couleur unique.

Banteay Srei - Siem Reap
Banteay Srei – Siem Reap
Banteay Srei - Siem Reap
Banteay Srei – Siem Reap

Preah Kan 

Appelé aussi le «temple de l’épée sacrée » il a été bâti entre 1184 et 1191 par Jayavarman VII, consacré à Bouddha. Au 13e siècle, sous le règne du roi Jayavarman VIII qui imposa un retour à l’hindouisme, la plupart des représentations du Bouddha ornant le Preah Khan ont été détruites ou transformées.

Entrée de Preah Kan - Siem Reap
Entrée de Preah Kan – Siem Reap
Temple dans Preah Kan ou se trouvait l'épée sacrée - Siem Reap
Temple dans Preah Kan où se trouvait l’épée sacrée – Siem Reap
Arrière de Preah Kan avec un arbre en forme d'éléphant - Siem Reap
L’arrière de Preah Kan avec un arbre en forme d’éléphant – Siem Reap

Neak Pean

Construit par Jayavarman VII vers la fin du 12e siècle, le temple Neak Pean fut consacré à la religion bouddhiste. A travers son architecture et ses cinq bassins, ce site fait preuve d’une ambiance ancestrale et sereine. Il est donc très agréable d’y admirer à quel point le bouddhisme et l’hindouisme se combinent harmonieusement. D’ailleurs ces bassins font polémique. Selon les croyants hindous, la disposition de chaque bassin fut aménagée suivant une ancienne croyance hindoue. Les quatre bassins qui entourent le principal représentaient donc l’eau, la terre, le feu et le vent. Par le simple fait de s’y baigner, leurs problèmes étaient arrangés. Les eaux avaient une vertu médicinale. De ce fait, le temple fut, dès sa construction, considéré comme un hôpital public.

Temple central de Neak Pean - Siem Reap
Temple central de Neak Pean – Siem Reap

Ta Som 

Erigé par le roi Jayavarman VII vers la fin du XII siècle, le temple comprend deux enceintes l’entourant.

Entrée de Ta Som - Siem Reap
Entrée de Ta Som – Siem Reap

Nous pouvons y voir une porte avec 4 têtes de Bouddha se faisant recouvrir par la nature.

Porte à la tête de Bouddha à Ta Som - Siem Reap
Porte à la tête de Bouddha à Ta Som – Siem Reap
Arrière de la porte à la tête de Bouddha, Ta Som, la nature reprend ses droits - Siem Reap
Arrière de la porte à la tête de Bouddha, Ta Som, la nature reprend ses droits – Siem Reap

Pré Rup

C’est le temple d’État de Rajendravarman II. Il fut construit vers 961 au sud du Baray Oriental sur le site d’Angkor au Cambodge et est consacré à Shiva.

Tour centrale de Pré Rup - Siem Reap
Tour centrale de Pré Rup – Siem Reap

Phnom Bok

La création de ce temple date du règne de Yasovarman Ier (889-910). Il est situé sur une colline culminant à 200 mètres de haut. Malgré la longue ascension sous une forte chaleur, une fois arrivé là-haut, le spectacle est grandiose. Une vue à couper le souffle et des vestiges incroyables.

Les 1200 marches à monter au Phnom Bok - Siem Reap
Les 1200 marches à monter au Phnom Bok – Siem Reap
Après 1200 marches, une magnifique vue - Siem Reap
Après 1200 marches, une magnifique vue – Siem Reap
Phnom Bok - Siem Reap
Phnom Bok – Siem Reap
Phnom Bok - Siem Reap
Phnom Bok – Siem Reap

Coucher de soleil au Baray Srah Srang 

Nous finissons cette journée de visite par un superbe coucher de soleil au Baray de Srah Srang.

Coucher de soleil au Baray Srah Srang - Siem Reap
Coucher de soleil au Baray Srah Srang – Siem Reap

Journée du 25/02/19

Roluos Group

Roluos est une petite ville cambodgienne moderne et un site archéologique situé à 13 km à l’est de Siem Reap. C’était autrefois le siège de Hariharalaya, première capitale de l’empire Khmer au nord de Tonlé Sap. Ces vestiges sont les plus anciens de la civilisation Khmer.

Les 3 temples qui vont suivre forment ce que l’on appel le Roluos Group.

Preah Ko 

Le Preah Ko est le plus ancien temple angkorien. Construit par le roi Indravarman I, il inaugure la tradition des édifices religieux. Chaque roi devra édifier un temple en l’honneur de ses ancêtres et leurs croyances, avant de pouvoir en construire pour son propre culte.

Preah Ko sera dédié à Jayavarman II, fondateur du royaume d’Angkor.

Preah Ko - Siem Reap
Preah Ko – Siem Reap

Bakong 

Bakong est de loin le plus grand temple du groupe de Roluos et le premier « temple d’Etat » censé marquer le centre de la capitale.

Construit lui aussi par Indravarman I (et dédié de nouveau à Shiva), il est le premier exemple des « temples montagne » qui deviendront légion à Angkor.

Bakong - Siem Reap
Bakong – Siem Reap

A chaque coin de ce temple, et ce sur 3 niveaux, on retrouve des éléphants.

Bakong - Siem Reap
Bakong – Siem Reap

Lolei Temple (pas de photo car temple en reconstruction) 

Ce temple n’est pas aussi splendide que ses confrères et est actuellement en rénovation complète. Vous trouverez 4 tours qui composent ce temple. Cependant c’est le premier temple autour duquel fut creusé en 877 un Baray. Ce n »est qu’une fois le Baray remplit d’eau que ce lieu se transformait en petite île.

Village flottant 

Ces 3 jours de visite se clôturent par les villages flottants. Toute la vie de ses habitants se passe sur l’eau, école, épicerie, médecin … . Un paysage étrange auquel nous ne sommes pas habitués.

Village flottant - Province de Siem Reap
Village flottant – Province de Siem Reap
Village flottant – Province de Siem Reap

Night market et Pub Street 

Pour finir ces trois jours de visite sur une touche festive, nous prenons la direction de Pub Street. Une rue principale entourée de ruelles consacrées aux bars, restaurants, magasins … . Nous partageons quelques verres et notre repas avec Julie et Nicolas, nos deux acolytes de visite des temples.

Ruelle - Siem Reap
Ruelle 8,5 – Siem Reap
Siem Reap Art Center Night Market - Siem Reap
Siem Reap Art Center Night Market – Siem Reap

Journée du 26/02/19 au 01/03/19

Durant ces quatre jours, nous louons un Airbnb afin de nous consacrer à l’écriture de nos articles, à la réalisation de notre vidéo ainsi qu’à la préparation de notre parcours au Laos.

Rendez-vous au Laos !

Résumé des visites

Jour 1 :

Arrivée à Barefoot Backpackers resort

Jour 2 :

Lever de soleil à Angkor Wat

Cité royal d’Angkor Thom

Bayon

Baphuon

Phimenakanas

Terrasse du roi Lépreux

Terrasse de l’éléphant

Ta Nei Temple

Ta Prohm

Banteay Kdei

Baray Srah Srang

Jour 3 :

Banteay Srei

Preah Kan

Neak Pean

Ta Som

Pré Rup

Phnom Bok

Coucher de soleil au Baray Srah Srang

Jour 4 :

Preah Ko

Bakong

Lolei

Village flottant

Night market

Pub Street

Jour 5, 6, 7

Rédaction article + vidéo

6 réponses sur “Siem Reap et sa mystérieuse cité d’Angkor”

  1. C’est super de suivre votre aventure, j’ai même contaminé une collègue qui attend la suite avec impatience .
    Vos photos sont superbes !!

    1. Merci Christine ! Oh c’est top ça ils suivent notre aventure sur notre blog ? 😉 On peut leur envoyer des fiches si tu veux pour compléter tout ça.
      A bientôt 😉

  2. Qu’elle est belle la jeunesse !
    Toujours de très beaux reportages de la part de Louison et Jerome.

    Mais vivement les terres chaudes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.