Sapa, ville nichée sur les hauteurs du Vietnam

Nous voilà sur la route direction Sapa, après un agréable séjour dans la capitale, Hanoï. Trois jours pour découvrir les rizières et les paysages montagneux d’un peu plus près.

Sapa

Journée du 13/01/19

Après un agréable et confortable trajet en bus depuis Hanoï, nous voilà arrivés à Sapa. Une charmante petite ville de montagne aux habitations nous rappelant parfois les villages montagneux pyrénéens.

Le bus nous dépose à Sapa Town, à 45min de notre guesthouse. Notre logement étant difficile d’accès, notre hôte nous a proposé, avant notre arrivé, de nous réserver un taxi. En attendant celui-ci, nous décidons de nous restaurer.

A quelques encablures de là, se trouve un restaurant aux allures de cantine, peu attrayant vue d’extérieur, mais voir autant de monde attablé nous laisse croire que le repas sera bon ! Bingo, de délicieux plats pour un prix imbattable.

Restaurant style cantine – Sapa Town
Pho – Sapa Town

Timing parfait, une fois le repas terminé, voila notre taxi du jour. Il nous amène jusqu’à notre guesthouse, Hoang Kim Homestay. Une jolie guesthouse située au coeur des rizières. Nous sommes accueillis par Hoang, jeune femme adorable qui nous explique le fonctionnement de sa guesthouse ainsi que les activités à réaliser aux environs de l’hébergement. Nous réservons donc avec elle un trek à la journée dans les rizières de Sapa pour le lendemain. Ce trek nous coûtera 40€ pour deux, incluant le repas du midi.

Nous profitons de la fin de l’après midi pour nous reposer de ce réveil très matinal et profiter du paysage que nous offre la grande terrasse avec hamac de notre homestay.

Vue de la guesthouse
Petit repos dans les hamacs de la guesthouse

Arrive le moment du repas, ici le diner est appelé « Family Dinner ». La cuisinière de la guesthouse concocte de délicieux plats pour une grande tablée réunissant les voyageurs. Nous voila donc à partager un délicieux repas avec anglais, danois et suédois. Un agréable moment avant de plonger dans un bon sommeil pour attaquer le trek du lendemain.

Journée du 14/01/19

Réveillés de bonne heure et de bonne humeur, nous rencontrons Han, notre guide pour la journée. Il est 9h, après quelques explications sur le déroulement de la journée (rythme, pause repas, parcours…), nous voilà partis !

Han, notre guide de trek

On se rend compte assez rapidement que le trek est beaucoup plus compliqué que celui que nous avions fait à Munnar en Inde. Les chemins sont sinueux et étroits, la côte est abrupte. Après des semaines de pluie à Sapa, nous avons la chance de tomber sur une journée légèrement ensoleillée. Malgré tout, les roches sont glissantes, rendant la marche parfois difficile.

Conséquence des fortes pluies sur les chemins de trek
Chemins abruptes et parfois glissants

Les paysages que nous traversons sont tous aussi uniques les uns que les autres. Forêts de bambous, végétation luxuriante, petits villages paysans, abondants cours d’eau, rizières traversées par les cochons, les poules où encore les buffles … Tant de beauté en une seule journée ! Nous sommes ravis de réalisé ce trek en compagnie d’Han qui nous explique simplement la culture du riz. Nous sommes à la période où le riz à déjà été ramassé. Les parcelles sont laissées en jachère jusqu’a la fin du nouvel an vietnamien où les plantations reprennent.

Forêt de bambous

Après plus de 4h de marche intense, il est temps de reprendre des forces ! Nous nous arrêtons dans un petit restaurant local en plein milieu des rizières. Le repas est simple, (fried noodles chicken et nems) mais succulent. Les batteries rechargées, nous repartons pour 2h de marche direction la guesthouse.

Rizières laissée en jachère
Cochons noirs dans les rizières
Louison et Jérôme en pleine marche

Il est 16h quand nous arrivons. Les jambes lourdes, nous sommes heureux d’avoir terminé cette expédition. Nous attendons le repas du soir avec impatience avant d’aller nous coucher.

Journée du 15/01/19

Un bon petit déjeuner pour commencer cette journée tranquille, où nous visiterons le village et ses alentours à pied. Nous prenons le temps de déguster une bonne assiette de fruits frais accompagné d’un jus qui nous fera le plus grand bien.

Village
Partie du village
Bar du village

Dernière soirée à Hoang Kim Homestay, de nouveau un excellent « family dinner » avec cette fois ci des voyageurs allemands, qui se conclura par un digestif d’alcool de riz fait maison … Digestion assurée ! Avant d’aller dormir, nous réservons avec Hoang notre taxi du lendemain matin. Il nous amènera à l’arrêt de bus direction Ha Long, pour y découvrir sa fabuleuse baie …

La suite au prochain épisode !

Résumé des visites :

Jour 1 :

Restaurant typique à Sapa Town

Arrivé à Hoang Kim Homestay

Jour 2 :

Trek dans les rizières de Sapa

Jour 3 :

Visite du village de Lao Cai et ses environs

Pause fruits dans un petit café

2 réponses sur “Sapa, ville nichée sur les hauteurs du Vietnam”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.