Paksé et son célèbre plateau des Bolovens

Après avoir profité du calme de Don Det au bord du Mékong, nous prenons la route direction Paksé. Cette ville est connue pour son plateau des Bolovens à parcourir en moto. Découvrez dans cet article les 3 jours passés à rouler entre les cascades du plateau.

Cascade de Cham Pee – Plateau des Bolovens

Journée du 05/03/19

Arrivée à Paksé

Départ de Don Det à 11h. Une fois arrivé à l’embarcadère de Nakasong nous prenons un bus. L’organisation n’est pas au rendez vous, mais après 2 bus qui n’était finalement pas les bons, nous voilà donc dans le 3ème bus direction de Paksé. Nous arrivons sur Paksé aux alentours de 15h.

Cette fois ci c’est notre logement qui pose soucis. Sur booking notre hôtel, Khamfong Sihavong Hotel, se situait à 3km du centre. Un tuktuk nous emmène a l’adresse mentionnée sur booking… Rien. Désert. Des petites habitations en taule mais pas l’ombre d’un hôtel. C’est après plusieurs recherches sur le net que nous trouvons la véritable adresse de notre logement. Heureusement il est bel et bien réel mais devinez quoi ? Il se trouve seulement à 2 minutes à pied de notre arrêt de bus…  Nous essayons tant bien que mal d’expliquer à la réceptioniste de l’hôtel que l’adresse sur booking est erronée. Impossible, la communication ne passera pas. L’hôtel en lui même est cependant très correct et est bien équipé (douche, ventilateur, clim)

Une fois nos sacs déposés, direction l’école Banthong pour récupérer la farine de blé noir que nous avons expédié il y a quelques semaines. Nous rencontrons Mme Boualanh, professeur de français dans cette école. Mme Boualanh a déjà pu réaliser quelques voyages en France, à Dinan et Rennes. Elle est donc une adepte de la galette bretonne. Nous réaliserons prochainement un article sur notre intervention dans cette école.

Réception de la farine de Blé noir de Bretagne – Paksé

Préparation du road trip au plateau des Bolovens

Une fois la farine en poche, nous profitons pour nous arrêter chez Ms Noy, dixit « Le Belge » à deux pas de l’école. Un magasin de location de scooter très réputé sur Paksé. Il est 17h et la réunion d’information concernant le plateau des bolovens en moto est à 18h. Nous patientons en sirotant un petit fruit shake au bar d’à côté. Arrivé 18h, Yves, le belge propriétaire de Ms Noy, nous fait une présentation complète sur le plateau des Bolovens avec en plus une petite carte bien pratique qui présente les points d’intérêts du parc naturel.

Map donnée par « Le Belge » – Paksé

Plusieurs choix s’offrent à nous. Visiter la région de champasak + la petite boucle du plateau des bolovens, ou réaliser la grande boucle du plateau. Nous avons 3 jours devant nous pour cette activité. L’idée de départ, avant même d’avoir les explications, était de réaliser la grande boucle car d’après bon nombre de personnes, elle comporte les plus belles cascades. Cependant plusieurs clients d’Yves ont eu des soucis de sécurité au niveau des cascades de la grande boucle. Certains ont subit des agressions et des vols de scooter. Il conseil donc de faire cette grande boucle en groupe. Nous allons donc réfléchir  à deux fois à l’itinéraire que nous souhaitons faire. 

Après ces différentes explications et le passeport de Jérôme laissé aux mains d’Yves en guise de réservation, nous prenons la direction d’un restaurant italien tenu par un Italien. On a véritablement craqué pour une pizza… Quel bonheur après 4 mois d’abstinence. M

Pizza de chez Dok Mai Lao – Paksé

Nous decidons lors de notre repas de choisir l’option numéro une concernant le plateau des bolovens. Nous optons pour la petite boucle + champasak et donc d’oublier la grande boucle et ses cascades dans la jungle. Il est l’heure d’aller nous coucher demain une petite centaine de kilomètre nous attend. 

Journée du 06/03/19

Départ de Paksé

Nous prenons possession de notre bécane et grande première c’est une semi automatique. Plutôt habitué au scooter automatique, Jérôme fait un petit tour de la ville pour prendre en main la moto. Ça reste simple d’utilisation, nous sommes donc prêts à partir.

C’est partit mon kiki – Paksé

Avec nous pour ces prochains jour, un maillot, une serviette, une trousse à pharmacie, une tenue pour Louison et une trousse de toilette dans notre petit sac à dos. Tout le reste de nos affaires restent dans une salle sécurisée chez Ms Noy. Pratique pour voyager léger. Première découverte mais que nous n’avons pas prit le temps de bien regarder, le village des forgerons. Sur 1km nous voyons des établis en bord de route fabriquant des machettes.

Tad Phasuam

Le premier veritable arrêt est la cascade de Phasuam. C’est une cascade payante, 1 euro par personne. Elle n’est pas superbe et on ne peut pas se baigner.

Tad Phasuam – Plateau des Bolovens

C’est ici que nous rencontrons Yves, un concarnois en voyage en Asie. Le point positif de cet endroit ? Ce n’est pas la cascade notifiée sur tous les bouquins et blogs, mais une cascade légèrement cachée. Nous découvrons cet endroit qui se situe à 5 minutes à pied de la cascade Phasuam. Ni une ni deux, on se met à l’eau. Sous 35 degrés c’est un véritable bonheur. L’eau est fraîche, propre et personne à l’horizon ! Après cet instant fraîcheur nous continuons notre exploration du lieu à pied, sans grand succès cette fois ci.

Plantation de café Mr Vieng

On repart à dos de notre fidèle destrier découvrir les plantations de café de Mr Vieng. C’était sans compter les 35 degrés de cette journée qui ont eu raison de notre visite de la plantation. Et oui, il faisait trop chaud pour Mr Vieng donc pas de visite guidée de son exploitation ce jour. Tempis on prendra quand même un petit café dans cet endroit cosy.

Grain de café chez Mr Vieng – Plateau des Bolovens

Cependant, en savourant notre café, nous faisons une belle rencontre. Marion et Théo, alias Ma-thé backpackers. Un jeune couple vendéen eux aussi parti sur les routes du monde !

Tad Lo

Nous voilà donc tous les 5, Yves, Marion, Théo et nous, en route vers Tad Lo. C’est dans cette zone que nous passerons la nuit.

Une fois arrivé sur le site, notre première démarche fut de trouver un endroit où dormir. Il est 15h et tous les voyageurs commencent à affluer, il faut faire vite car les prix peuvent vite augmenter à la tombée de la nuit. Les joies de l’offre et la demande.

Tad Lo Village – Plateau des Bolovens

Nous trouvons rapidement deux bungalows au bord de la rivière chez Sailomyen bungalows. Un bungalow avec deux lits double où nous dormirons avec Théo et Marion et un bungalow lit simple où Yves dormira. Le prix ? 44 000 Kips soit 4 euros par couple ! Pour ce prix il ne faut pas s’attendre à du haut standing mais la chambre est vraiment bien pour ce prix. Les parties communes le sont un peu moins, mais bon c’est pour une nuit. 

Une fois nos logements payés on part direction la cascade de Tad Lo. C’est l’heure de la baignade.

Cascade de Tad Lo – Plateau des Bolovens
C’est l’heure de la baignade – Plateau des Bolovens

PQuelle fut notre surprise quand tout à coup deux éléphants d’un pas décidé viennent se baigner à 10 mètres de nous. Une expérience de folie. Nos premiers éléphants du voyage. C’est très impressionnant, cet animal est véritablement majestueux. 

Eléphant – Plateau des Bolovens
Eléphant – Plateau des Bolovens

Après cette formidable rencontre nous partons découvrir d’autres cascades dans les environs. Nous rentrons sur les coups de 18h et vers 19h nous partons nous restaurer. Les avis sont unanimes quand il s’agit de trouver un endroit où manger à Tad Lo : Mama Pap. Cette adresse se trouve à 2 minutes à pied de notre guesthouse, parfait. 

Mama Pap – Tad Lo Village

Une fois sur place nous trouvons une femme nommée Mama. Un phénomène, une attraction à elle toute seule. Une énergie débordante, une vraie comique. C’est simple demandez lui ce que vous voulez c’est « no problem » . Vous ne serez pas sur d’avoir ce que vous avez commandé, mais cette femme est tellement touchante qu’on ne peut lui en vouloir. Nous passons une soirée très agréable.

Journée du 07/03/19

Départ de Tad Lo village

Nous retournons chez Mama Pap pour le petit déjeuner. Les portions dans nos assiettes sont impressionnantes ! Mama ne lésine pas sur la quantité, et la qualité y est.

Petit déjeuner Chez Mama Pas – Tad Lo village

Nous quittons Mama après des étreintes chaleureuses, nous n’oublierons pas cette charmante dame pleine d’humour et de gentillesse. 

Route vers Tayicsua – grande boucle

Cette journée sera consacrée à la route. Effectivement nous devons effectuer plus de 100km ce jour pour rejoindre les 7 fameuses cascades de la grande boucle. 

Et oui, les joies du voyage. Changement de programme, nous optons finalement pour la grande boucle avec nos 3 compères. Effectivement, Yves le belge nous avait conseillé d’être en groupe si l’on souhaitait faire la grande boucle. C’est chose faite !

Nous ferons plusieurs arrêts sur la route, dont un arrêt baignade à Tad Houa Krone, une cascade prisée des jeunes laotiens qui y viennent se baigner, se laver et s’amuser à sauter du haut de la chute d’eau. Une petite heure dans cette eau fraiche avant de reprendre la route. 

Tad Houa Krone – Plateau des bolovens

C’est vers 17h que nous atteignons la guesthouse de Tayicsua.

C’est dans une étrange atmosphère que nous avons atteint cet hébergement. Yves le loueur de moto nous avait bien prévenu des agressions et vols de scooter. Nous remarquons que les regards sont beaucoup plus insistants et beaucoup plus intéressés. Pour exemple, lors d’un arrêt point de vue où nous apercevons la cascade Xe Katam au loin, un homme en moto, casqué, prêt à démarrer, est caché un peu plus loin. Nous sommes vigilants et nous irons admirer cette cascade deux par deux. 

Tad Xe Katam – Plateau des Bolovens

De plus, une fumée flotte dans la région, le ciel est rouge orangé, comme l’on peut le voir sur la photo ci dessus. Une odeur de cramé est omniprésente. Les locaux brûlent des grandes parties de la forêt, pour quelle raison ? Nous n’avons pas encore le pourquoi du comment. Mais le fait est que ces petits incendies donne une atmosphère étrange à la région des 7 cascades

Nous sommes fatigués par la route. Après une bonne douche, un repas et quelques parties de cartes tous les cinq, nous allons dormir. Les températures sont fraîches, un petit pull n’est pas de refus.

Journée du 08/03/19

Cascades de Tayicsua

C’est la dernière grosse journée de cette boucle. On attaque très tôt, réveil à 6h, nous sommes prêts à 7h ! C’est parti pour 3h de marche à travers la jungle à la recherche des cascades. 

La rando est assez dure de bon matin, les chemins étant très en pente . Cependant, partir découvrir ces cascades en tout début de journée est la meilleure solution, à partir de 11h la chaleur est bien présente et rend la randonnée plus difficile.

Début de la randonnée – Plateau des Bolovens

Après s’être faufilé dans la forêt, être passé devant des panneaux « Be aware Venom Snake » et avoir traversé une plantation de banane, nous découvrons enfin la première cascade. Elle est très impressionnante.

Cascade 1 – Plateau des Bolovens

On continue l’exploration et nous tombons sur la deuxième cascade. C’est un ensemble de petites cascades assez plates, mais voir l’eau ruisseler à travers les roches rouges est un magnifique spectacle.

Deuxième cascade – Plateau des Bolovens

Une fois la deuxième cascade atteinte, nous cherchons désespérément une cascade indiquée sur » maps.me ». Introuvable. Elle est à 100 m de nous, rageant. Nous en découvrons cependant une autre après avoir crapahuté de rocher en rocher.

Cascade 3 – Plateau des Bolovens

On reprend la route à pied, il est environ 9h30. Le retour est éreintant. Les côtes sont énormes et n’en finissent plus.

Ça grimpe – Plateau des Bolovens

Nous arrivons au bout de cette rando vers 10h, on a faimmm !!! Un petit déjeuné local sans chichi à la guesthouse où nous sommes de retour, des œufs et du riz. Malgré la difficulté de crapahuter à travers toutes ces roches, cette balade est vraiment sympa à faire. Pour découvrir toutes les cascades il faut prévoir une journée complète d’après nous. Il est aussi possible de se baigner mais lorsque nous avons réalisé cette rando le temps n’était pas fou. 

Cascade Tad Yuang

Après le petit déjeuner, nous reprenons nos scooters et nous partons direction Paksé. En chemin nous prendrons le temps de nous arrêter à Tad Yuang

Tad Yuang – Plateau des Bolovens

Parfait pour se rafraîchir après 2 heures de motos ! La cascade est impressionnante mais elle est très touristique comparé à celles que nous avons pu faire dans la matinée où nous avions croisé personne. Les bus de touristes chinois venus se prendre en selfie défilent. Malgré tout, peu de monde se baigne en bas de la cascade, Jérôme et notre ami vendéen Théo sont les seuls dans l’eau, plutôt agréable ! Une baignade rafraichissante dans une eau froide !

Baignade dans la cascade de Tad Yuang – Plateau des Bolovens

Cascade de Tad Champi

A quelques kilomètres de Tad Yuang se trouve la dernière cascade que nous visiterons avant de rejoindre Paksé, Tad Champi. Beaucoup moins touristique, nous y retrouvons beaucoup de locaux. Il est possible de passer derrière la chute d’eau. On y trouve une petite cave mais il est difficile d’y pénétrer. Un bon moment relaxant avant de finir ce road trip à moto. 

Cascade de Tad Champi – Plateau des Bolovens

Retour à Paksé

Une fois arrivé à Paksé nous partons direction notre logement que nous avons réservé au préalable sur Airbnb. Nous avons fait le choix d’un logement équipé de feux de cuissons car l’école dans laquelle nous devons intervenir ne dispose pas de cuisine pour préparer nos galettes.

Afin de clôturer ces 3 jours de road trip sur la grande boucle du plateau des Bolovens, nous retrouvons nos camarades autour d’un bon repas au restaurant. Des personnes adorables avec qui nous garderons contact.

Il est maintenant l’heure pour nous de nous consacrer à notre projet. Avant de commencer la préparation de la pâte à galette, nous devons d’abord faire les courses, et trouver du jambon et du fromage au Laos n’est pas une mince à faire … Les courses s’annoncent épiques … Mais les moments que nous partagerons dans cette école seront inoubliables …

La suite au prochain épisode. 

Résumé des visites :

Jour 1 :

Jour 2 :

  • Tad Phasuam
  • Plantation café Mr Vieng
  • Tad Lo
  • Baignade des éléphants à Tad Lo
  • Repas chez Mama Pap
  • Nuit à Saylomen guesthouse

Jour 3 :

  • Petit déjeuner chez Mama Pap
  • Tad Houa Krone
  • Tad Xe Katam
  • Nuit à Tayicsua guesthouse

Jour 4 :

  • Cascades de Tayicsua
  • Tad Yuang
  • Tad Champi

Une réponse sur “Paksé et son célèbre plateau des Bolovens”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.