Le projet galette bretonne dans l’école publique primaire de Paksé – Laos

Après un superbe road trip en moto de 3 jours sur le plateau des bolovens nous revenons sur Paksé pour préparer notre intervention galette qui a lieu le lundi 11 Mars.

 Journée du 09/03/2019

On consacre cette journée aux courses. Il fallait au moins une journée car trouver tout ce dont on a besoin s’avère plus compliqué que prévu. Avant tout, on va se manger un bon petit dej direction Vida Bakery. Croissant jus d’orange, parfait on peut attaquer en toute sérénité !

Vida Bakery - Paksé
Vida Bakery – Paksé

Nous commençons par aller à Friendship, un magasin alimentaire, qui se trouvait dans un grand centre commercial. Nous pensions que c’était le plus grand magasin de la ville et que nous avions toutes nos chances de trouver ce dont on avait besoin. On y trouve quelques éléments comme le beurre salé, l’eau, les oeufs, mais il nous manque le fromage et le jambon !

Deuxième essai, au Center Land. Rien aucun produit frais… 

Jamais 2 sans 3… Direction un autre Friendship en plein centre de Paksé. On y trouvera 46 tranches de fromage cheddar, c’est déjà ça… On ne s’avoue pas vaincu il nous reste encore un autre Friendship à tester. Et la bingo ! Ce magasin est très grand et ressemble à un magasin de l’enseigne « Metro ». On dévalise le rayon du fromage et on trouve le fameux jambon ! On peut y aller on est tout bon ! Pour vous donner une idée de cette mission course, elle a commencé à 12h et s’est terminée à 15h30… Sous 35 degrés ce n’était pas super agréable ! Mais nous avons tous les éléments pour faire de succulentes galettes.

Le Friendship qui nous a sauvé - Paksé
Le Friendship qui nous a sauvé – Paksé

Nous passons la fin d’après midi à nous reposer avant d’attaquer la préparation de la pâte dans la soirée. Une bonne heure de travail et voilà une belle pâte prête à reposer toute la nuit !

 Journée du 10/03/19

On commence la journée par un bon petit déjeuner bien copieux ! Il est 11h, on attaque la cuisson des galettes. Nous avons pris ce logement car il est équipé de 2 feux de cuisson au gaz. Nous allons assez vite, encore plus depuis que l’on dispose de nos nouvelles poêles. Plus aucun risque de se brûler et c’est tellement plus pratique avec un manche ! 

C'est parti ! - Paksé
C’est parti ! – Paksé

Nous terminons cette phase de cuisson en 2h30. Nous sommes contents du résultat, nous avons au final 120 galettes. Il reste maintenant à tout nettoyer et c’est la partie la moins fun du projet…

Résultat final - Paksé
Résultat final – Paksé

Après ce bon travail on décide de rejoindre le centre ville pour se prendre un petit café glacé. Rien de tel pour se redonner un peu d’énergie. Surtout que de l’énergie il va en falloir car nous recevons dans notre appartement nos deux compères de la boucle des Bolovens, Marion et Théo. Nous leur avons proposé une soirée galette étant donné que nous en avions 120… Autant toutes les manger. 

Nous passons une agréable soirée tous ensemble. Ils ont d’ailleurs trouvé des petites bouteilles de cidre. On était à 100% dans l’ambiance bretonne ! 

Il est l’heure de dormir demain c’est pas deux convives que nous aurons à servir mais 90 ! 

Journée du 11/03/2019 

Nous avons eu l’autorisation des parents et des professeurs pour filmer et prendre des photos de cette journée. 

Nous arrivons donc à 7h50 à l’école primaire de Paksé pour assister au lever de drapeau quotidien. Mise à part quelques retardataires, tout le monde est présent pour 8h et entonne l’hymne national du Laos

Lever du drapeau avec quelques retardataires bien cachées - Paksé
Lever du drapeau avec quelques retardataires bien cachées – Paksé

Nous rejoignons ensuite Mme Boualanh. C’est le contact privilégié que nous avons eu par l’intermédiaire du ministère des sports et de l’éducation du Laos. Cela fait quelques mois que nous parlons avec elle pour organiser au mieux cette journée. C’est personne est charmante, le sourire aux lèvres en permanence. A peine assis, nous voila déjà une pâtisserie laotienne entre les mains. Mme Boualanh est allée spécialement nous en acheter ce matin, ayant à coeur de nous faire découvrir sa culture. Un délicieux petit gâteau de riz aux oeufs et au lait de coco.

Nous disposons nos affaires dans la salle des profs avant de faire un tour de l’école et des classes bilingues. On est lundi matin, les professeurs commencent par une réunion d’une heure, tandis que les enfants attendent patiemment dans les classes, la cour, où bien même à la cantine qui ressemble plutôt à une petite boutique de rue.

Réunion des professeurs - Paksé
Réunion des professeurs – Paksé
Récréation en attendant la fin de la réunion - Paksé
Récréation en attendant la fin de la réunion – Paksé
Petit shop dans la cours de récré servant de cantine - Paksé
Petit shop dans la cours de récré servant de cantine – Paksé

C’est Mme Boualanh et Denh, un adorable professeur vraiment marrant, qui nous font cette visite. L’apprentissage du français commence dès le CE2. Il y a deux classes bilingues par niveau soit 6 classes français-laotien. Nous rencontrons principalement les deux classes de CM2 avec qui nous passerons la suite de la journée.

Espace francophone de l'école primaire - Paksé
Espace francophone de l’école primaire – Paksé
 en classe bilingue française - Paksé
CM2 en classe bilingue française – Paksé

Après une heure de cours, les enfants profitent d’une récré où ils doivent tous aller se brosser les dents dans la cours.

Lavage de dent pendant la récréation - Paksé
Lavage de dent pendant la récréation – Paksé

A 10h30, il est l’heure de regarder les vidéos que nous avons prévu de présenter. Au programme, une vidéo sur les paysages de la Bretagne et la vidéo de l’école Saint Christophe. Après ça, 4 élèves de CM2 ont préparé, en français, une présentation d’une journée type dans leur école pour envoyer à l’école Saint Christophe.

CM2 devant la vidéo de l'école Saint Christophe - Paksé
CM2 devant la vidéo de l’école Saint Christophe – Paksé
CM2 devant la vidéo de la Bretagne - Paksé
CM2 devant la vidéo de la Bretagne – Paksé
Les enfants prêts à réciter leur présentation de l'école - Paksé
Les enfants prêts à réciter leur présentation de l’école – Paksé

La faim commence à se faire ressentir, il est l’heure pour nous de rejoindre notre cuisine improvisée. On dégaine nos superbes poêles et c’est parti pour garnir une centaine de galettes pour les écoliers et les professeurs. Jérôme à la cuisson, sur des sortes de pots de fleurs servant de barbecue, et Louison au garnissage ! Les enfants apprécient de goûter à ce plat typique breton. Nous ferons une petite pause une fois que tous les enfants ont pu goûter la galette.

Service des galettes aux enfants - Paksé
Service des galettes aux enfants – Paksé
Cuisson de la galette bretonne - Paksé
Cuisson de la galette bretonne – Paksé

À nous de découvrir quelques spécialités locales proposées par les enseignants. Un moment humain et enrichissant. Les professeurs très attentionnés nous ont préparé des desserts typiques du Laos.

Une professeure et Mme Boualanh préparant des pâtisseries laotienne - Paksé
Une professeure et Mme Boualanh préparant des pâtisseries laotienne – Paksé
Une professeure préparant des pâtisseries laotienne - Paksé
Une professeure préparant des pâtisseries laotienne – Paksé

Après le gâteau de riz aux oeufs et au lait de coco, voici une pâtisserie faite d’une pâte à base de farine de riz et d’eau. Cette pâte est garnie de noix de coco râpée caramélisée dans du sucre de palme. C’était succulent !

Après s’être régalé, nous poursuivons la cuisson et le garnissage des galettes en trop. Nous les donnerons aux professeurs pour leur repas familial du soir. Nous terminons vers 14h la cuisson des galettes.

S’en suit une nouvelle activité : la danse bretonne. Louison va donc apprendre à réaliser aux 70 élèves la danse bretonne. Un bon moment très convivial. D’ailleurs ils réaliserons cette danse pour leur journée de la francophonie. Affaire à suivre ! 

Apprentissage de la danse bretonne - Paksé
Apprentissage de la danse bretonne – Paksé

Après cette superbe danse, c’est Jérôme qui va découvrir une danse laotienne, le Lam Vong ! Un peu plus laborieux, il aura au moins eu le mérite d’amuser la galerie ! 

Jérôme en pleine Lam Vong, danse laotienne - Paksé
Jérôme en plein Lam Vong, danse laotienne – Paksé
Les enfants amusés par Jérôme en pleine danse - Paksé
Les enfants amusés par Jérôme en pleine danse – Paksé

C’est l’heure des remerciements et de dire au revoir à tout ce petit monde. Les élèves sont très disciplinés et nous remercient chaleureusement. Nous passerons quelques heures supplémentaires avec Mme Boualanh avant de nous séparer. Nous n’oublierons jamais ce moment de vie unique, ce bel accueil que nous ont réservé Mme Boualanh et Denh. Nous sommes véritablement touchés que l’école nous ai ouvert ses portes le temps d’une journée.

Ecole primaire de Paksé
Ecole primaire de Paksé

Nous travaillons déjà sur un tout nouveau projet. Nous aimerions, à notre retour, pouvoir inviter les deux enseignants à découvrir l’école Saint Christophe. Affaire à suivre !

Journée du 12/03/19

C’est journée repos ! On rend l’appartement loué pour le projet et nous profitons pour nous poser et écrire notre récit.

Journée du 13/03/19

Jour du départ. Nous avons prit la décision de nous rendre directement à la capitale Vientiane en bus de nuit et de ne pas faire la boucle de Thakhek à moto.

Durant cette journée nous passons une dernière fois à l’école déposer quelques vêtements à Mme Boualanh. En effet, certains vêtements que nous transportons ne nous servent pas. Autant qu’ils soient utiles à d’autres. Un dernier au revoir à cette belle rencontre, en se promettant de se revoir vite.

Pour clôturer cette expérience à Paksé nous irons jusqu’à la cascade Tad Koy Loy Far. Nous y ferons une petite sieste et une petite baignade. Vers 15h nous rentrons en ville et nous écrirons les futurs articles dans un café en attendant le départ de notre bus de nuit. Direction la capitale !

Tad Koy Loy Far - Paksé
Tad Koy Loy Far – Paksé
Tad Koy Loy Far - Paksé
Tad Koy Loy Far – Paksé

La suite au prochain épisode !

2 réponses sur “Le projet galette bretonne dans l’école publique primaire de Paksé – Laos”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.