Jaipur, la rose du Rajasthan

Vous nous rejoignez à bord du train direction Jaipur depuis Agra.

Louison sur le sommet de Amber Fort

Soirée du 15/12/18

Nous arrivons aux alentours de 18H30 dans notre guesthouse « Vinayak Guest House », où notre adorable hôte nous accueil. Une guesthouse parfaite, tant au niveau de la propreté qu’au niveau de la localisation (proche de la gare).

Vinayak Guest House

Après un bon repas sur place et une bonne nuit de sommeil nous partons à la découverte de cette ville du Rajasthan. Jaipur est aussi appelée la ville rose, depuis la visite du prince Albert en 1876. La ville fut peinte en rose en guise de bienvenue, chose qui a perduré dans le temps.

Journée du 16/12/18

Comme à notre habitude pour éviter les mauvaises surprises, on commande un rickshaw sur Uber direction le cœur de la Pink City. Notre première visite fut « Hawa Mahal ». Arrivés au guichet du monument, nous découvrons que la ville propose un ticket valable 2 jours pour visiter l’ensemble des points touristiques au prix de 1000 roupies, soit 12,50€.

Ticket de visites – Jaipur

Nous entamons alors notre parcours par le Hawa Mahal, appelé également « le palais des vents » dû aux 950 fenêtres qui laissent l’air entrer dans le palais. Ce palais abritait les femmes de la cour qui n’avaient pas le droit de sortir. Les fenêtres leur permettaient alors d’observer la vie de la rue sans être vues.
Une visite qui nous a beaucoup plu. Un dédale de petites galeries et de petits recoins autours de plusieurs cours. Vue de l’extérieur, le Hawa Mahal est impressionnant.

Hawa Mahal

Nous rejoignons ensuite à pied le Jantar Mantar (Yantra Mandir), l’observatoire astronomique de Jaipur. Comme à notre habitude, nous n’avons pas pris de guide, à part observer les différentes constructions et instruments d’astronomie, nous n’en avons pas su beaucoup plus du coup …

Observatoire de Jantar Mantar

Notre dernière visite de la journée fut le Albert Hall Museum. Le plus ancien musée de l’état du Rajasthan. Pour y accéder il faut déjà franchir des nuées de pigeon, ils sont des milliers à survoler le musée. Quelques indiens prennent la pause au milieu des volatiles, des graines sur les bras. On vous avoue que l’on a plutôt fui rapidement cet attroupement de piafs désagréable … Le musée en lui même est intéressant, il présente des collections de bijoux, de peintures, de poteries, de sculptures … nous y avons passé 1h30 avant de rentrer à la guesthouse et se régaler des plats faits maison ! 

Albert Hall Museum

Journée du 17/12/18

Nous entamons la journée par la visite d’Amber Fort.

Nous portons notre attention au début de cette visite, non pas sur le fort mais sur une « attraction » encore sollicitée par de nombreux touristes qui n’ont pas conscience de ce qu’ils sont entrain de faire, j’ai nommé … les éléphants.
Des dizaines d’éléphants sont utilisés pour monter les touristes jusqu’en haut du fort. Une scène détestable pour nous de voir cet animal majestueux transporter des humains se prenant en selfie sous toutes les coutures. On trouvait bizarrement les éléphants très peu abimés, jusqu’à ce qu’un coup de vent soulève un morceau de tissus posé sur leur front servant à cacher de nombreuses cicatrices.

Elephants utilisés pour l’ascension d’Amber Fort

Utilisant donc nos petites jambes pour marcher 15 petites minutes, nous atteignons Amber Fort.
Ce fort fut la résidence principale des Maharajas Rajput. L’intérieur du fort est magnifique, des sublimes mosaïques tapissent les murs, on y trouve de nombreuses cours, des dizaines de petites pièces, mais également de beaux points de vue sur la région.

Nous empruntons les dédales du Fort pendant une heure et demi, en profitant de ses murs bien épais qui nous offrent un peu de fraîcheur une fois à l’intérieur.

La visite terminée, nous nous dirigeons maintenant vers le Nahar Garh Fort.

Vue de Jaipur depuis Nahar Garh Fort

Il fut construit au dix-huitième siècle afin de protéger l’ancienne capitale Rajput, Amber.
Pour être franc, ce lieu nous a moins inspiré qu’Amber Fort. Néanmoins, le fort surplombe toute la ville et permet d’avoir un panorama magnifique sur Jaipur. À l’intérieur nous avons pu y observer des œuvres d’arts contemporaines.
Étant donné le grand nombre de visiteurs présents sur ce lieu, nous n’avons pu éviter les fameux selfies indiens. On se prête une nouvelle fois au jeu mais les demandes incessantes de photos commencent à moins nous amuser.

Louison avec deux indiennes

Après cette visite nous décidons d’aller flâner au Sisodia Rani Bagh, un jardin royal construit au 18ème siècle.

Sisodia Rani Bagh

Le parc est petit, nous faisons rapidement le tour. Il est cependant très bien entretenu et pour notre plus grand plaisir, un calme plat règne sur l’écrin de verdure.  Se reposer au milieu des palmiers et des fontaines fut pour nous un agréable moment avant de reprendre la route pour notre guesthouse où nous devons préparer nos sacs directions Udaipur.

La suite au prochain épisode !

Résumé des visites

Jour 1 :

Hawa Mahal

Jantar Mantar

Albert Hall Museum

Jour 2 :

Amber Fort

Nahar Garh Fort

Sisodia Rani Bagh

4 réponses sur “Jaipur, la rose du Rajasthan”

  1. Bravo pour ce récit! Nous partons bientôt pour 3 mois, j’étudie depuis plusieurs mois ce voyage et j’ai trouvé sur vos pages encore des trucs que je ne connaissais pas!
    Bonne suite de voyage! J’attends de vous lire!

    1. Hello, ah oui 3 mois en Inde, c’est un gros voyage qui est prévu ! Tu comptes commencer par le nord puis le sud ?
      Nous sommes ravis de pouvoir t’aider dans tes recherches :).
      A très vite
      Louison et Jérôme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.