Hoi An, ville coup de coeur

Nous prenons le départ de la ville impériale Hué, pour la chaleureuse ville aux lampions, Hoi An. Nous y resterons 4 jours, un bon moyen de découvrir cette magnifique ville dans sa globalité, classée au patrimoine de l’UNESCO.

Lampions de Hoï An

Journée du 22/01/19

Il faudra seulement 4h de bus pour rejoindre la ville de Hoi An à partir d’Hué. Nous arrivons en plein centre non loin de notre hôtel. En traversant la ville pour nous rendre à notre hôtel, nous découvrons une vie animée et chaleureuse.

L’hôtel que nous avons réservé, le DK’s Hotel, se trouve à 10min à pied du vieux centre d’Hoi An. Idéalement situé, à l’abri du bruit et de l’agitation. C’est un charmant hôtel, tenu par une bande d’amis. Les chambres et les salles de bain sont propres, le petit déjeuner est royal (café, thé, oeufs, toast, miel, beurre de cacahuète, passion, bananes …). Vous pourrez même vous rafraîchir dans la piscine se trouvant au rez-de-chaussée. Nous y déposons rapidement nos gros sacs et nous prenons la direction de la vieille ville.

Entrée du DK’s Hotel – Hoï An
Vue du DK’s Hotel – Hoï An

Nous passons devant le grand marché couvert et apercevons bon nombre de petites cuisines à l’intérieur. Il n’a pas fallu nous forcer pour y entrer et se laisser tenter par un de ces petits restaurants. Rien de mieux pour se mettre dans l’ambiance que de goûter au plat local. Ce sont deux Cao Lau que nous dégustons, en face à face avec les ingrédients exposé en vitrine. Ce plat est composé de nouilles de Cao Lau, de porc laqué, de soja, de salade, de crackers, de menthe, le tout dans un délicieux bouillon. Un mélange de saveur exquis.

Petit restaurant du marché couvert – Hoï An
Cao Lau

Après cet intermède culinaire nous continuons notre promenade. Contrairement au marché d’Hué, réalisé deux jours plus tôt, celui-ci nous inspire plus confiance. Les rues sont colorés, l’ambiance est festive, les locaux installent des tables d’offrandes devant leurs magasins, des drapeaux vietnamiens décorent la ville entière, des karaokés s’installent sous les tentes du marché … Une ambiance détendue flotte dans l’air de cette ville.

Marché – Hoï An
Marché – Hoï An
Marché – Nouilles de Cao Lau – Hoï An
Offrandes – Hoï An

Arrivés au cœur de la vieille ville, nous profitons des points infos touristes pour nous procurer deux tickets afin de visiter les monuments. Ce ticket coûte 120 000 VND (4€) par personne et offre la possibilité de visiter 5 monuments sans date de validité. 
Nous commencons donc notre visite part Le musée de la culture folklorique vietnamienne au 33 rue Nguyen Thai Hoc. Ce musée est très intéressant, dans une ancienne maison de négoce chinoise vieille de 150 ans, il y est exposé des objets de la vie quotidienne locale d’antant, du travail à l’art en passant par l’ameublement.

Ticket à 5 coupons pour les monuments de Hoï An
Exposition sur le travail dans les rizières – Musée de la culture folklorique vietnamienne Hoï An

Nous prenons ensuite la direction de la maison Tan Ky située au 101 rue Nguyen Thai Hoc. C’est l’une des 4 anciennes maisons d’Hoi An que vous pourrez visiter, la plus vieille en l’occurence, plus de 200 ans. Celle ci appartenait à un riche marchand et est très bien conservée. La maison est divisée en 4 parties. La première partie servait à recevoir les marchands, la deuxième partie servait de salle à manger et la troisième servait de cour. La chambre (quatrième partie) ne peut se visiter. Vous pourrez observer dans cette demeure l’architecture chinoise, japonaise et vietnamienne, l’importance de l’ameublement afin de recevoir des hôtes et enfin les différents niveaux d’inondations auquel Hoi An a fait face les années passées. Nous découvrons ainsi l’utilisation d’un matériel primordial pour faire face à ces importantes montées d’eau, le bois de lime, autrement appelé le bois de fer pour sa résistance incroyable.

Maison Tan Ky – Hoï An

Après ces visites nous décidons d’utiliser un coupon pour assister au spectacle situé au Traditional Art Performance Theater, au 66 rue Bach bang. Un spectacle mêlant danses traditionnelles, opéra vietnamien, représentation du fameux jeu Bai Choi (jeu ressemblant au Bingo, mais qui combine chant, poésie, peinture et littérature, se jouant surtout à la période du nouvel an vietnamien, le Têt). Tout ce spectacle est orchestré par 6 musiciens, dont le fameux instrument Dan Bau. Un instrument à une seule corde reliée à une tige en bambou, dont le son varie grâce au pincement de la corde ainsi qu’au mouvement de la tige.

Musiciens du Traditional Art Performance Theater – Dan Bau au milieu – Hoï An
Carte de jeu du Bai Choi – Hoï An

Avant d’aller nous restaurer nous partons pour notre dernière visite du jour, le pont japonais, situé à l’extrémité ouest de la rue Tran Phu. Un pont emblématique de Hoi An. Cependant, nous ne sommes pas sur que cette visite vale le coup d’utiliser un coupon. L’extérieur est bien plus intéressant que l’intérieur. A l’époque, le pont fut construit pour relier le quartier japonais du quartier chinois.

Pont japonais – Hoï An
Intérieur du pont japonais – Hoï An

Cette journée se clôturera au café 43, situé au 43 rue Trần Cao Vân, une adresse que nous avons déniché en lisant quelques blogs. Effectivement, restaurant très local avec des prix très accessible. Nous avons eu le droit à un festin pour 8€. Nous en profitons pour réserver avec eux un cooking class pour le 25 janvier.

Journée du 23/01/19

Une des journées les plus ensoleillées. Pour profiter à fond de cette journée nous louons un petit scooter ! Direction Cam Tham, afin de découvrir le fameux water coconut village. Nous trouvons dans une petite rue longeant le canal, un habitant nous propose un tour dans une fameuse embarcation, les basket boats, 5€ pour deux.

Les basket boats – Hoï An

Un moment très sympathique grâce à notre capitaine. Une petite séance d’origami accompagné d’un show de basket boat rythme cette navigation. Nous observons avec plaisir les nombreux cocotiers d’eau formant de véritables forêts aquatiques. Cette activité est vraiment à réaliser si vous passez par Hoi An.

Séance d’origami avec des feuilles de cocotier – Hoï An
Cocotiers d’eau – Hoï An
Village au coeur du coconut water village – Hoï An

Après ce bon moment nous prenons la direction de la plage : Ha My Beach. L’avantage du scooter est de pouvoir rapidement atteindre des endroits moins touristiques. Arrivé sur la plage, petite désillusion, elle est jonchée de déchets. Nous trouvons un endroit un peu plus propre que le reste de la plage où nous restons une bonne heure, le temps de déguster nos délicieux fruits achetés en bord de route, et de nous reposer avec le bruit de la mer.

Ha My beach jonchée de déchets – Hoï An

Avant de rentrer à l’hôtel nous passons par le village de Tra Que. C’est un petit village écologique où sont cultivés de nombreux légumes, plantes et épices. Les méthodes de récolte sont anciennes et respectueuses de la nature. Cet endroit est apaisant et nous passerons une bonne heure à parcourir les différents jardins.

Village de Tra Que – Hoï An

Il est l’heure de reprendre la route direction l’hôtel afin de rendre le scooter. Sur la route, nous traversons des paysages magnifiques, nous admirons le coucher du soleil sur les rizières, nous observons la vie des habitants, il y règne une ambiance sereine.

Rizières en fin de journée – Hoï An

Pour nous restaurer nous décidons d’essayer le marché de nuit qui se situe sur l‘île d’An Hoi. Moins imposant que celui parcouru à Hanoï, nous trouverons notre bonheur pour le diner. Ce sera Banh Mi (sandwich vietnamien), Thit xien nuong (brochette de viande), galette frite à base de farine de manioc et crevettes ainsi que des crêpes bananes chocolat se cuisinant à tous les coins de rue d’Hoi An. Nous rentrons le ventre bien plein !

Marché de nuit – Hoï An
Marché de nuit – Hoï An
Marché de nuit – Hoï An

Journée du 24/01/19

Au programme ce jour, une escapade à 1h30 de Hoi An, le Sanctuaire My Son. En réalité nous avions deux choix, le golden Bridge à Da Nang ou la visite de My Son. Nous choisissons de nous rendre à My Son . Les propos qui vont suivre n’engagent que nous. Pour la petite histoire, My Son est un ensemble de temples hindous et chams classés au patrimoine de l’UNESCO depuis 1999.

 Nous avons été extrêmement déçu. Premièrement par notre guide. Oui, car en plus d’avoir choisit de visiter My Son, nous avions vraiment envie d’avoir un tas d’infos et nous avons payé pour une visite guidée. N-U-L. Un coup à vous dégoûter à tout jamais de faire des visites guidées. Le guide était plus préoccupé par le temps qui lui était imposé que de nous expliquer l’histoire du lieu. Nous en apprenions plus en lisant les différents panneaux d’informations. Au vu du prix de la visite nous sommes plus que déçus. À titre de comparaison, nous avons fait 3h30 de trajet pour 2h de ‘visites’, si on peut appeler ça une visite… Bref.

Sanctuaire My Son

Notre déception ne s’arrête pas là. Bien que le lieu soit chargé d’histoire nous n’avons pas trouvé ces ruines extraordinaires. Les efforts réalisés pour reconstruire les temples gâchent un peu l’authenticité des lieux. Des pierres de couleurs différentes sont utilisées et la technique de construction n’est pas du tout la même. Après une visite au pas de course, nous quittons ce lieu avec une pointe d’énervement et une grande déception.

Sanctuaire My Son

Après cette matinée qui ne nous a pas enchanté, nous retrouvons notre ville coup de cœur où nous nous baladons dans ses belles ruelles colorées. Nous profitons de l’après-midi pour nous reposer avant de rejoindre encore une fois nos deux amies lyonnaises ! Dernier verre avant que nos chemins se séparent. En rentrant en France un petit voyage à Lyon sera de rigueur !

Lucie et Lola nos amies lyonnaises
Quotidien d’une rue à Hoï An
Pancarte de bois sur un mur de Hoï An

Avant de rentrer nous coucher, nous testons un petit restaurant sans prétention, le Hi restaurant. Des plats locaux préparés sous nos yeux. Ce sera deux chicken lemongrass et comme d’habitude on adore.

Hi restaurant – Hoï An

Journée du 25/01/19

Dernier jour sur Hoï An avant de prendre le bus direction Ho Chi Minh, en fin de journée. Une fois les sacs déposés à l’accueil nous partons direction le café 43 où nous avions réservé un cours de cuisine le premier soir de notre arrivée.

Le cours dure 2h. Nous choisissons trois plats. Au programme chicken lemongrass, seafish in leaf banana, et veg spring roll.
Notre adorable chef cuisto était particulièrement pédagogue et avait à cœur de nous apprendre à faire de bons petits plats. Cuisiner des saveurs différentes fut un véritable plaisir ! Fiers du résultat, nous dégustons nos trois plats avec délectation, un vrai régal. On ne manquera pas de refaire ces plats une fois en France, et nous utiliserons avec plus de facilité certains ingrédients tels que la citronnelle ou le gingembre.

Ingrédients pour nos trois plats – Café 43 – Hoï An
Préparation de spring roll – Café 43 – Hoï An
Préparation de seafish in leaf banana – Café 43 – Hoï An
Préparation de seafish in leaf banana – Café 43 – Hoï An
Préparation du chicken lemongrass – Café 43 – Hoï An

Nous recommandons vraiment cette adresse d’une part pour le prix, 8€ par personne s’ajoutant au prix des plats que vous mangerez à la fin, très bon rapport qualité prix ! Difficile de trouver moins cher à Hoi An, les prix tournent plutôt autours de 25/30€ par personne. Nous recommandons aussi ce cours pour leur implication et leur gentillesse. Un vrai bon moment. Bonus : les recettes arrivent très prochainement sur notre site internet !

Après ce repas, nous utilisons notre dernier coupon de visite pour découvrir :
Le Temple Phuc Kien, au 46 rue de Tran PhuUn très beau temple, coloré et bien entretenu. Une visite digestive très agréable.

Temple Phuc Kien – Hoi An
Temple Phuc Kien – Hoi An
Temple Phuc Kien – Hoi An

Fin du programme dans cette charmante ville ! Nous rentrons une dernière fois au DK’s Hotel avant de se coltiner 22h de bus pour rejoindre la ville d’Ho Chi Minh… Quand on aime on ne compte pas ! Mais de belles surprises nous attendent là-bas …

La suite au prochain épisode.

 Résumé des visites 

Jour 1 :

  • Marché couvert de la vieille ville
  • Balade dans la vieille ville
  • Maison de la culture folklorique Vietnamienne
  • Maison Tan Ky
  • Spectacle au Traditional Art Performance Theater
  • Pont japonais
  • Café 43 

Jour 2 : 

  • Cam Than, water coconut village 
  • Ha My Beach
  • Village de Tra Que
  • Marché de nuit

Jour 3 : 

  • Temple My Son
  • Ballade dans la vieille ville
  • Hi restaurant

Jour 4 :

  • Cours de cuisine au café 43
  • Temple Phuc Kien

4 réponses sur “Hoi An, ville coup de coeur”

  1. Quel bonheur de te suivre. J’ai comme l’impressions en te lisant d’être à tes-vos- cotés. Désolé Manon de n’écrire qu’à Pouic-pouic !
    On se présentera Zilia et moi lors de votre retour!

    Je trouve vos récits forts bien tournés, c’est limpide et l’on voyage avec vous si l’on prend le temp de regarder sur les cartes géographique du web votre aventure.

    Tu nous manque tous mon Pouic-Pouic!

    A très bientôt !

    1. Hello Zilia et David :).
      Manon n’est pas de la partie mais plutôt Louison ! :p

      Merci pour ce commentaire, ça fait plaisir !
      On va essayer de mettre une petite map sur le site dans les jours à venir. Comme ça tu pourras nous suivre en ‘temps réel’.

      Gros bisous
      Louison et Pouic-Pouic 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.