Découverte de la capitale du Laos

Une nuit pas terrible dans le bus qui promettait pourtant une nuit de rêve et nous voilà arrivé à 6h du matin à Vientiane

Pha That Luang – Symbole du Laos

Journée du 14/03/19 

Arrivée à Vientiane

C’est dur, très dur. La tête dans le pâté, Nous sommes extirpés de notre sommeil par le chauffeur qui balance tous les sacs et nous demande de sortir. OK patron on sort, mais ne crie pas s’il te plaît il est tout juste 6h.

A peine sortis du bus, devinez qui pointe le bout de son nez ? Les chauffeurs de tuktuk évidemment. On est assez sec dans nos réponses mais on a vraiment du mal à se réveiller et à réfléchir comme il faut. Les chauffeurs de tuktuk qui nous suivent à la trace en collant leur nez sur nos écrans de téléphone à la recherche du nom de notre guesthouse, désolé mais pour le réveil ce jour là ça en est trop.

On se pause 10 minutes au loin pour évaluer la situation. Où avons nous débarqué dans la ville ? Possible à pied ou tuktuk obligatoire ? À quelle heure se fait le check-in de la guest house ? Une fois toutes ces questions résolues, nous embarquons dans un « tuktuk camion » partagé avec d’autres voyageurs jusqu’à l’hôtel qui est situé à 20 minutes de la gare routière. 

Nous arrivons à « PVO Hostel« , sceptique au début car il s’agit d’une chambre double mais avec salle de bain partagée. Nous sommes agréablement surpris, c’est ultra propre. Le staff est adorable et l’emplacement de la guesthouse est parfait. Le tout pour 13€ pour deux petit déjeuner compris. Le check-in étant à 13h on dépose nos gros sacs à l’accueil et on se motive pour aller visiter la ville de bon matin.

PVO Hostel – Vientiane

Découverte de la ville

Vat Sisaket

Un petit déjeuner au Café France et hop on part direction le temple de Sisaket. Ce temple est le plus vieux de Vientiane. Il a été construit entre 1829 et 1824. Il est le seul a être construit sur un modèle Thaï, et donc le seul à ne pas avoir été abimé ou détruit par l’Empire Siam au 18ème siècle. Le sanctuaire abrite de nombreux monuments comme pagode, bibliothèque, stupas… Un beau lieu chargé d’histoire. Il y a également un musée à visiter, mais fermé à l’heure où nous visitons.

Les temples de Vientiane sont parfaitement entretenus. En plein coeur de la ville, ils permettent un petit moment au calme, prenez le temps de vous asseoir sur un des bancs et d’observer la vie des sanctuaires au petit matin. C’est un bon moment à passer.

Morning market de Talat Sao

On continue la découverte de la ville par son marché du matin (morning market) qui se trouve au Mall de Talat Sao. Une multitude de produits à vendre sur plusieurs étages. Ici, pas d’étales culinaires, vous trouverez par contre grand nombre de vêtements, d’accessoires, de décorations, de souvenirs, de chaussures… La qualité n’est pas exceptionnelle, mais faire le tour de ce marché vaut le coup.

Wat That Foun

Nous continuons en remontant l’avenue principale en passant par le Wat That Phoun. Parfaitement fleuris et arboré, ce temple rouge et or est également un lieu de crémation. Il est entouré de jolis bâtiments aux couleurs éclatantes.

What That Foun – Vientiane

Patuxai

La sortie du Wat That Phoun débouche sur la grande avenue Lang Xang. Cette avenue abrite notamment le palais présidentiel. Nous nous dirigeons vers l’arc de triomphe de Vientiane, appelé le Patuxai, également situé sur l’avenue Lang Xang. La ressemblance est effectivement frappante avec l’arc de triomphe de Paris. Cet édifice est assez récent, il fut construit en 1957 et 1969. Il est dédié à la mémoire des soldats laotiens morts durant la Seconde Guerre Mondiale et pendant la guerre d’indépendance en 1949 vis-à-vis de la France. Il est possible de monter en haut de cette structure pour avoir une vue à 360 degrés sur la ville. Nous ne sommes pas monté car la vue était trop bouchée par la pollution pour apprécier quoi que ce soit. Nous sommes tombés sur une semaine de pic de pollution

Avenue Lane Xang – Vientiane
Patuxai – Vientiane
Patuxai – Vientiane
Palais présidentielle – Vientiane

Rues Samsenthai et Setthathirat

Un peu fatigués, nous rebroussons chemin pour nous rendre à la guesthouse. Sur le chemin du retour nous arpentons les rues Samsenthai et Setthathirat apparement célèbres pour leurs artisanats. Bon, nous n’aurons rien vu de tout ça malgré notre bonne volonté à découvrir ces deux rues. Aucun artisans à l’horizon.

Vat Simuong

Nous profitons du chemin du retour pour observer le temple de Simuong. Ce sanctuaire bouddhiste est le plus vénéré de Vientiane. Ce sanctuaire porte le nom d’une jeune femme à l’origine de la légende du temple datant de plus de 1000 ans. Lors d’une cérémonie, une jeune veuve enceinte, Si Muong, aurait été sacrifiée dans ce temple lorsque le pilier du temple fut posé. Au moment où nous découvrons ce sanctuaire, 5 jeunes laotiens se font bénir par un moine bouddhiste.

Bénédiction – Vientiane
Entrée du Van Simuong – Vientiane

Avant de rentrer et nous reposer nous passerons dans un petit café prendre quelques forces. Il est 12h30, l’heure pour nous de faire une grosse sieste bien méritée. 

Night market

Vers 17h nous irons nous ballader au bord du Mekong et apprécier le marché de nuit de Vientiane. Si vous voulez des vêtements pas cher c’est ici que vous pouvez vous les procurer. Toutefois il ne faudra pas s’attendre à une grande qualité. Il y a un night market spécialisé pour les vêtements, mais plus au bord du Mekong, vous trouverez un night market de street food excellente.

Night market – Vientiane

Journée du 15/03/19

Découverte de la ville

That Dam (Black Stupa)

Nous commencons la journée par la découverte du black stupa. Un étrange édifice en plein milieu de la ville. Le stupa est appelé de la sorte à cause de couleur qu’il acquiert au fil des années (usure, érosion, pollution…). Il était auparavant couvert d’or. Après le passage de l’Empire Siam en 1827, les plaques d’or ont été volées et le stupa n’a jamais été restauré. La légende dit que cet édifice abriterait un Naga (serpent) à 7 têtes qui protégeait auparavant Vientiane de l’Empire Siam. Le Naga serait aujourd’hui endormi à l’intérieur.

Black Stuppa – Vientiane

COPE Visitor Centre (Coopérative Orthotic & Prosthetic Enterprise)

Nous prenons la direction de la COPE. Un peu dur à appréhender mais nécessaire pour comprendre un pan de l’histoire du Laos qu’on aurait tendance à ne pas connaitre. Ce musée fait prendre conscience que le Laos, se trouvant entre le Cambodge et du Vietnam, à payé les pots cassés des nombreuses guerres. A la fin de la guerre du Vietnam par exemple, les américains ont largués leurs dernières bombes sur le Laos pour « ne pas rentrer trop chargé ». Une terrible période à laquelle le pays a du faire face. Aujourd’hui encore, de nombreuses bombes n’ont pas explosé, faisant de nombreux blessés.

COPE – Vientiane

Rendez-vous à l’institut français

Nous continuons notre chemin vers notre hôtel pour nous reposer avant de nous rendre à 17h à l’institut français du Laos

Nous rencontrons Mme Nouson et Mme Derniaud pour leur proposer notre idée d’accueillir Denh et Boualanh ( professeurs de l’école de Paksé pour qui nous avons eu un vrai coup de coeur) dans une école primaire bretonne pendant un mois. Elles ont été très intéressées par cette initiative. L’institut français du Laos va donc accorder une bourse aux deux professeurs pour réaliser ce voyage en plus de notre aide. Cet échange sera mis en place début d’année 2020.

Ambassade de France – Vientiane

Soirée festive laotienne

Après ce bel échange nous allons passer une soirée inattendue. Lors de notre séjour à Paksé, plus précisément dans l’appartement que nous avons loué, l’hôte des lieux n’était pas sur place. C’était sa famille qui nous a présenté l’appartement et donné les clefs. Cependant c’est avec Keo, l’hôte, une jeune laotienne de 24 ans, que nous parlions via WhatsApp car sa famille ne parlait pas un mot d’anglais. 

Après le séjour dans l’appartement, Keo, qui habite à Vientiane, nous propose de nous rencontrer lors de notre passage dans la capitale. Cocasse non ? Évidement on accepte ! Keo passe donc nous chercher à notre hôtel et nous allons au restaurant Khop Chai Deu. Un endroit très sympa. Elle est accompagnée d’un collègue de promo, Vanzy, ainsi que de deux amis à eux qui nous rejoindrons un peu plus tard. Franchement, une vraie bonne soirée. La conversation était fluide et nous avons vraiment pu voir que notre anglais s’est amélioré. 

Soirée avec des Laotiens – Vientiane

Après ce restaurant ils nous proposent de découvrir comment ils font la fête en nous amenant dans une boîte de nuit, le Home Club. Très différent de ce que l’on connaît ! La boite de nuit ouvre à 22h et ferme à 2h. Point positif ? Vous n’avez pas à payer à l’entrée ! Une fois dans la boîte nos amis nous expliquent le déroulement d’une soirée. Il y a des petites tables partout et pas de piste de danse. L’idée est que chaque groupe reste à sa table et danse autour. Pourquoi pas. On passera quelques heures tous ensemble à boire bière sur bière ! Nous rentrerons sur les coups de 2h à notre hôtel, qui au passage nous a fait une petite frayeur. Nous trouvons portes closent en arrivant à cette heure là… Obligés de réveiller le réceptionniste… Sorry…

 Journée du 16/03/19

Après un réveil très tardif, nous passerons un bon moment à siroter notre café au Scandinave Bakery. On passera ensuite l’après midi à réaliser la vidéo de présentation de l’école à Paksé.

Le soir venu, nous continuons la découverte des crêperies du monde avec celle du Laos, crêperie Suzette. C’était vraiment très bon, une excellente crêperie.

Crêperie Suzette – Vientiane

 Journée du 17/03/19

Buddha Park

 Aujourd’hui on réserve un scooter pour découvrir le Buddha Park,  situé à 25km de Vientiane. Il est possible d’y aller en bus (bus 14 apparement) mais le scooter c’est quand même bien plus simple. 

Petite déception sur le Buddha Park. Au vue des différentes photos du lieu on s’attendait à un gros complexe. Pas du tout, après 30min de route, nous avons fait le tour du parc en 10 minutes. C’est beau, c’est impressionnant, mais on s’est demandé si ça valait vraiment le déplacement et les taxes d’entrée ( 1,50€/pers). 

Buddha Park – Vientiane
Buddha Park – Vientiane
Buddha Park – Vientiane

Pha That Luang

Nous avons quand même profité du lieu pour se balader avant de reprendre la route et de nous diriger vers le symbole du Laos, le Pha That Luang, un immense stupa doré . Impressionnant et bien restauré. Le Pha That Luang est un édifice bouddhique. Il est considéré comme le monument le plus sacré du pays, il est censé contenir un cheveu de Bouddha. Ce stupa est visible assez régulièrement au Laos, il est présent sur les billets de banque, mais aussi sur les armoiries du Laos que porte les policiers, les professeurs… Quatre temples bouddhistes sont construits autour du stupa doré. L’un d’eux abrite un Bouddha couché qui donne un avant goût du plus grand Bouddha couché en Thaïlande. Une bonne petite balade avant de rentrer car il fait très très chaud.

Pha That Luang – Vientiane
Bouddha couché – Vientiane

Dernière soirée à la capitale

Dernière soirée dans la capitale. On fait le choix de nous rendre dans le restaurant laotien assez réputé, le Lao Kitchen. On goûtera enfin la spécialité du Laos, le Laap. C’est bon, bien que le goût de la citronnelle soit vraiment marqué. Décidément le Laos a du mal à nous plaire culinairement.

Laap de poulet – Lao Kitchen

Cette soirée marque la fin de la découverte de Vientiane. Bien organisé, il est possible de passer seulement 2 jours dans cette ville. Beaucoup de personnes n’aiment pas cette destination cependant, il y a quand même de belles choses à voir. Cette ville nous aura permis de concrétiser le projet d’inviter deux professeurs en France, et elle nous aura fait faire de belles rencontres ! Nous prenons un bus pour le lendemain matin direction Vang Vieng, ou encore une fois, les avis sont mitigés. Qu’à cela ne tienne, nous ferons le notre ! 

La suite au prochain épisode

 Résumé des visite :

Jour 1 :

  • Café de France 
  • Vat Sisaket
  • Palais présidentielle
  • Morning Market de Talat Sao
  • Vat That Foun
  • Patuxai (Arc de Triomphe du Laos)
  • Rue Samsenthai et Setthathirat
  • Vat Simuong
  • Night Market

Jour 2 :

  • That Dam (Black Stupa)
  • COPE Visitor Centre (Coopérative Orthotic & Prosthetic Enterprise)
  • Institut français du Laos
  • Restaurant Khop Chai Deu 
  • Boîte de nuit

Jour 3 :

  • Scandinave bakery
  • Crêperie Suzette

4ème jour 

  • Bouddha Park
  • Le Pha That Luang , stuppa doré symbole du Laos
  • Lao kitchen

2 réponses sur “Découverte de la capitale du Laos”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.