Chiang Rai et ses temples hors du commun

Il est l’heure pour nous de quitter le Laos pour la Thaïlande. Ce pays dans lequel nous avions prévu de voyager bien avant l’idée de ce projet de tour du monde. La Thaïlande parait être développé et surtout très formé au tourisme. Maintenant l’heure est venu de découvrir ce pays qui nous fait de l’œil depuis si longtemps en commençant par la ville la plus au nord, Chiang Rai.

Wat Rong Khun – Chiang Rai

Journée du 26/03/19

C’est en bus de nuit que nous traversons la frontière. Après une nuit difficile dans ce bus nous atteignons finalement le poste de frontière au petit matin. Cette fois ci c’est simple et il n’y a pas de corruption. Un passage de frontière qui se passe comme sur des roulettes. On reprend le bus après la frontière et on file à Chiang Rai, première ville de notre aventure thaïlandaise.

Malgré la proximité de la Thaïlande avec le Laos et le Cambodge, l’ambiance est tout autre. Une architecture différente, un tourisme plus développé, des infrastructures plus abouties.

On rejoins notre hôtel, le Tourist Inn. Un joli petit établissement tenu par une famille adorable. La chambre est cosy et propre. Nous faisons donc le choix de réserver la nuit suivante dans ce même logement. La nuit ayant été quelque peu difficile, nous nous octroyons un petit repos. Une petite balade en fin de soirée nous mènera au Barrab, un petit restaurant un peu reculé de la ville. Le premier pad thai pour Jérôme et un curry thai pour Louison. Tellement bon ! Une journée qui se termine le ventre bien plein.

Journée du 27/03/19

Au réveil, nous avons la bonne surprise de découvrir un excellent et copieux petit déjeuner. Une qualité exceptionnelle pour le prix (13€ la nuit petit déjeuner compris). De quoi commencer la journée dans les meilleurs conditions.

Petit déjeuner de compétition – Chiang Rai

Ce jour sera consacré à la visite des temples. Cette ville abrite des temples hors du commun, c’est d’ailleurs la raison qui nous a poussé à la visiter. Pour se déplacer, nous louons un scooter pour 200 bahts soit 6€. 

Wat Rong Khun

On commence avec un temple incroyable, le temple blanc. L’architecture est fabuleuse et la couleur blanche est éclatante. En plus d’être beau, ce temple raconte une histoire. Voyez-vous les deux crocs à l’entrée entourés de mains sorties du sol ?

Entrée du temple représentant les enfers – Wat Rong Khun

Cela représente l’enfer. Vous franchissez ensuite une fresque représentant la cupidité et le désir. Cette fresque est illustrée par des super héros, Pikachu, Mickaël Jackson, Harry Potter… (Photo interdite désolé…) Un mélange d’ancien et de moderne assez surprenant pour représenté la cupidité et le désir. Plus vous avancez vers le Bouddha et plus vous vous éloignez de l’enfer, la cupidité et le désir. Vous avez fait le chemin vers la pureté et vous avez désormais un esprit sain. Quand vous sortez de ce temple par l’arrière, il n’y a plus aucune représentation de l’enfer, seulement des murs lisses et des formes douces. Un fil conducteur parfaitement réalisé, un environnement très immersif. On a adoré !

Wat Rong Khun – Chiang Rai

Baan dam

Après le temple blanc on découvre son antonyme, le temple noir. Quelle claque, c’est sublime. C’est un grand parc imaginé par l’artiste thaïlandais Thawan Duchanee. Un ensemble de temples et de maisons toutes aussi originales les unes que les autres. Cet ensemble architectural est la demeure de cet artiste.

Entrée du Baan Dam – Chiang Rai

Les structures sont aménagées avec du mobilier un peu spécial … Fauteuils en peaux de buffles, squelettes d’élans, peaux de crocodiles, épées, armes à feu, chaises ornées de cornes de buffles … Un ensemble de trophées de chasse quelque peu déroutant. Si vous n’êtes pas sensibles à ce genre de trophées, vous pourrez apprécier comme nous l’architecture des bâtiments, les matériaux, et les techniques de construction. On y visite des salles à manger, des chambres à coucher ou encore une salle de bain. Tout le parc dispose de nombreux toilettes, et l’artiste avait son expression sexuelle bien à lui. En effet, trop peu pour lui le banal panneau : Here toilet. Ils préfèrent les images plus parlantes.

Baan Dam – Chiang Rai
Intérieur d’une des habitations – Chiang Rai
Pourquoi pas ? – Chiang Rai

Wat Rong Suea Ten

Nous pensions avoir fini de s’émerveiller devant ces temples quand soudain, nous découvrons le fameux temple bleu. Wouah. Il est incroyable. Le temple présente différents bleus mêlés à la couleur or. Il est parfaitement entretenu. A l’intérieur se trouve un immense Bouddha blanc éclairé par une lumière bleu. Un muret orné de boules de cristal fait le tour du temple.

Entrée du Wat Rong Suea Ten – Chiang Rai
Décoration – Chiang Rai
Bouddha blanc éclairé – Chiang Rai

Wat Phra Kaew

Dernier temple de la journée. La chaleur est pesante et nous commençons à fatiguer un peu. On a l’impression que la chaleur est bien plus étouffante ici qu’au Laos. Ce temple abrite une reconstitution du Bouddha de Jade. C’est pourtant bien ce temple qui abritait auparavant l’original de ce fameux Bouddha.

Reconstitution du bouddha de Jade – Chiang Rai

Nous terminons notre journée au Oak and Awe restaurant, avec un délicieux repas, soupe de poulet au lait de coco pour Louison et pad thai pour Jérôme.

On peut facilement prévoir une journée de plus à Chiang Rai notamment pour s’intéresser au triangle d’or (ancienne plaque tournante de l’opium) et aux minorités ethniques. 

Journée du 28/03/19

Le lendemain, après un succulent petit déjeuner, nous partons à la gare routière prendre notre bus pour Chiang Mai.

La suite au prochain épisode !

Résumée des visites :

Jour 1 :

  • Balade dans la ville
  • Restaurant Barrab

Jour 2 :

  • Wat Rong Khun (temple blanc)
  • Baan dam (temple noir)
  • Wat Rong Suea Ten (temple bleu)
  • Wat Phra Kaew (temple du Bouddha de jade)
  • Oak and Awe restaurant

3 réponses sur “Chiang Rai et ses temples hors du commun”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.